Vous aimez les hérissons ? Nous aussi ;-)

Credits : dans ,
41
Vous aimez les hérissons ? Nous aussi ;-)

Voici un article un peu spécial sur nos amis les hérissons. Nous n’avons pas encore de nutritionnels pour eux (pour le moment) mais cet article a surtout pour but de partager des connaissances de bases et des conseils de vie ensemble avec ces petits visiteurs du soir qui sont forts utiles à notre écosystème.

Sous ses airs tranquilles il rend un service précieux aux jardiniers en régulant à bon escient la pression des ravageurs comme les limaces qu’il apprécie particulièrement. Présent sur différents continents au travers de différentes espèces, nous connaissons en France davantage le hérisson commun (Eurinaceus europaeus).

Ses poils agglomérés et très durs forment des épines de protection dont certaines représentation antiques leurs prêtaient des fonctions de récolte de fruits pour nourrir leurs petits. Ces épines, au nombre de 6000 à 8000 se renouvellent tous les 18 mois environ.

Le menu préféré

Mammifère insectivore, il peut manger près de 80 insectes et mollusques chaque nuit ce qui permet, vous l’avez compris, d’épargner vos plantations. Il mange aussi des larves, des vers, des chenilles … Il dispose d’un odorat très développé lui permettant de détecter aussi des présences de proies sous un horizon de 3cm sous terre. Très opportuniste dans l’âme, il pourra à l’occasion faire repas de la dépouille d’un autre animal, d’œufs mais aussi de restes culinaires et bien sûr friand de nourritures pour chiens et chats.

Des enjeux de tailles pour un petit travailleur de nuit.

Alors qu’il se nourrit de parasites, insectes, mollusques qui ravagent habituellement vos cultures, il prépare surtout la saison hivernale. Il est gourmand surtout à l’automne mais pour accumuler des réserves. Pour cela il doit absolument atteindre un poids de 750 gr afin de disposer des ressources nécessaires face à l’hiver et à une longue hibernation au terme de laquelle il ne pèsera plus que 300 gr. Plutôt nocturne et parfois assez sonore, il se déplace sur un périmètre assez variable selon la topographie de son environnement entre 500m et 3km. La femelle donnera naissance à des portées de 4 à 7 petits après 4 semaines environ de gestation (autour du mois juin). Ils seront rapidement sevrés en un mois et seront à leur tour en quête de nourriture.

Petits conseils pour préserver les hérissons de votre voisinage.

Il n’existe pas vraiment de statistiques concernant les populations de hérissons (comme au Royaume Uni par exemple) mais les pesticides et le trafic routier causent de beaucoup de dégâts, d’où l’intérêt de prendre soins d’eux et de les considérer comme une chance de les voir dans nos jardins. On considère que seuls 30% d’entre eux passent le cap de la première année de leur vie qui peut aller pourtant jusqu’à près de 10 ans.

Quelques conseils :

  • Soyez vigilant lors de vos travaux de jardinage d’automne et de printemps, particulièrement entre avril et mai la période la plus favorable pour leur reproduction,
  • Ne tentez pas de les capturer car c’est premièrement interdit (espèce protégée depuis 1981 par la convention de Berne), il seront tellement plus heureux et utiles en liberté dans votre jardin,
  • Le hérisson apprécie les jardins arborés disposant de massifs, d’arbustes et de haies naturelles, laissez donc libre cours à vos envies de plantations très variées,
  • Il est possible d’aménager des petits abris même si le hérisson peut se révéler improbable dans sa sélection des endroits où il élit domicile,
  • Bordurez si possible les accès trop direct à la route pour leur éviter des traversées fatales,
  • Bannissez les anti-limaces, désherbants, raticides et autres pesticides car ils contaminent les proies dont ils se nourrissent.
  • Mouvementez les tas de feuilles mortes et amas de végétaux avant de les broyer ou brûler.
  • Ne donnez pas de pain, de lait, de produits lactés à des hérissons car ils ne peuvent pas les digérer facilement et cela occasionne des désordres intestinaux majeurs. Préférez laisser quelques croquettes pour chats  sans farines de poisson à leur disposition. Cela leur fera un complément alimentaire qu’ils aient suffisamment de réserves corporelles pour franchir les longs mois d’hiver en hibernation. Il est estimé qu’un hérisson doit peser au minimum 600 g fin octobre-début novembre pour survivre à l’hiver.
  • Si vous voyez un hérisson en difficultés contactez un refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux ou un vétérinaire proche de chez vous, ils vous donneront de bons conseils pour les aider.
  • Protégez-vous et vos enfants, les hérissons sont porteurs de nombreux germes et autres parasites. Certains sont pathogènes, lavez vous bien les mains après avoir touchés ceux-ci et nettoyer / désinfecter les gamelles d’eau et autres que vous laissez à leur disposition de temps en temps.