Entretien avec Nicolas Duhamel : La récupération

Credits : dans , ,
192
Entretien avec Nicolas Duhamel : La récupération

Quelles solutions adopter après un effort physique important du cheval ?

Petite ou grande épreuve, l’enjeu de récupération est crucial et placé au même niveau que la préparation en elle-même. Rencontre avec Nicolas DUHAMEL cavalier EQUI’PASSION qui partage avec nous quelques conseils sur ce vaste sujet. 

« Après une journée de concours, il faut toujours que le cheval effectue quelque chose de moins éprouvant physiquement mais néanmoins une petite activité d’entretien et de décompression. Il faut tout de même qu’il fasse des efforts physiques en particulier afin d’éliminer tous les problèmes musculaires. » 

Un passage en mode « décrescendo » d’abord au marcheur pendant une courte période d’une demi-heure, si vous avez accès à ce type d’infrastructure, est très efficace pour faire retomber la pression. « Ensuite je les mets au trop non soutenu pendant 10 petites minutes, puis je le mets au paddock».  

En effet, à l’image d’un sportif, le cheval mobilise une importante charge d’effort intense et la « déprogressivité » de l’effort est cruciale. A défaut de respect de cette étape, le cheval risque de développer des courbatures plus ou moins invalidantes et potentiellement génératrices de blessures musculaires à la reprise de l’effort ou encore d’être exposé à des pathologies comme les myosites par exemple (myopathie non héréditaire du muscle strié squelettique impactant la locomotion). 

« La qualité de l’entrainement quotidien en lui-même représente une grande part de la capacité de récupération. Un cheval après son premier concours mettra 2 à 3 jours de récupération (entre le stress, l’effort en lui-même, le transport…). Un cheval avec plus d’âge gère un peu mieux tous ces aspects, musculairement il récupère plus vite, c’est un paramètre à prendre en compte. » 

Mentionnons aussi qu’une bonne observation du cheval et de sa locomotion permettra de mettre en place des massages ou des emplâtres à base d’argile ou des gels rafraichissant pour accompagner le resserrement des tissus. N’hésitez pas à demander le conseil de votre vétérinaire. 

Rejoignez la page FACEBOOK EQUIPASSION pour suivre toute l’actualité !
Vous pouvez aussi nous retrouver sur GREEN FORCE. 😉